Atelier de Consultation

 les Acteurs de la Société Civile sur l’alerte précoce – CEDEAO – Abidjan Juin 2015

A l’heure où le reste du monde fait face aux défis du développement durable, le continent Africain en général et la région ouest africaine en particulier connaissent une instabilité regrettable. On observe de plus en plus l’existence de mouvements armés liés à une recrudescence des conflits, au niveau national comme au niveau régional, affectant ainsi les efforts réalisés pour la croissance économique du continent.

Face à ces menaces, la CEDEAO a mené plusieurs actions dont la plus importante est l’opérationnalisation de son Mécanisme d’Alerte et de Réponse (ECOWARN)

Les organisations de la société civile en Afrique de l’Ouest jouent un rôle essentiel dans la promotion de la paix et de la mobilisation des acteurs de la paix, au niveau des communautés de base, tant au niveau national que régional.

Au-delà de son objectif principal de renforcer la collaboration entre les différents acteurs de la société civile et le Centre d’Observation et de Suivi (Direction de l’Alerte Précoce), cet atelier a été l’occasion pour les experts de mettre en évidence les différents dispositifs à mettre en œuvre pour apporter une contribution décisive et qualitative à la mise en œuvre du projet de déploiement du Mécanisme Nationale d’Alerte précoce et de réponse.

Cette rencontre a permis à AMLD, en collaboration avec les experts présents, de:

  • Définir les modalités de collaboration entre les acteurs de la société civile et le Centre d’Observation et de Suivi de la CEDEAO.
  • Mettre l’accent sur les modalités de la mise en œuvre de la collaboration entre le COS et les acteurs de la société civile dans le cadre de la décentralisation du système
  • Favoriser le partage d’information et d’expériences à travers la mobilisation de la société civile pour une mise en œuvre effective du Forum de la Paix de la CEDEAO
Partager :
Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire