Symposium International de Ouagadougou: Forum des Femmes

Symposium International de Ouagadougou:

Sur le Dialogue des Religions et des Cultures

Forum des Femmes

Contexte et justification

La question du dialogue interreligieux et interculturel est d’une importance et d’une actualité considérable. La rencontre entre les peuples et leurs traditions culturelles et religieuses se fait toujours plus intense à la faveur de la mondialisation.

Les conflits ne manquent pas et le dialogue semble représenter l’unique voie pour la paix et pour le vivre-ensemble. Aujourd’hui, les conflits dus aux fanatismes et extrémismes  politiques, religieux et culturels affaiblissent l’intercompréhension entre les peuples.

Les croyances religieuses sont parfois sous l’emprise du fondamentalisme et de l’exclusion contribuant à créer un espace négatif pour le développement selon le Professeur Joseph KI-ZERBO. Il y a donc aujourd’hui, une ardente obligation à se rencontrer et à réfléchir ensemble sur les voies et les moyens de la paix et du développement pour l’Afrique et dans le monde.

Le symposium international de Ouagadougou s’inscrit dans le prolongement et le renforcement des enseignements des nombreux fora, colloques et symposiums  qui se sont succédés, invitant à examiner « l’état des lieux » et à poser la problématique de l’Afrique sur  un fond de dialogue entre les cultures et entre les religions mais également et surtout le dialogue entre les hommes et les femmes. S’il est vrai que traditionnellement et même jusqu’à nos jours, il y a des sujets auxquels on n’intéresse pas souvent les femmes, il faut reconnaître, qu’en situation de crise, les femmes et les enfants sont ceux qui paient le plus lourd tribut dans les tragédies et désastres de ces conflits. En outre, on ne peut nier l’importance des femmes dans l’éducation des enfants et dans la transmission des valeurs de génération en génération.

Convaincu que la femme a un rôle très important et incontournable dans l’atteinte de cet objectif, la tenue de ce symposium est une belle opportunité qui permettra de réfléchir sur le rôle que peut et doit jouer la femme dans la promotion et la préservation de la paix et de la cohésion sociale à travers le dialogue interreligieux et interculturel.

En effet, en tant que citoyenne, mère, femme, fille, la femme joue un rôle très important dans la transmission des valeurs d’une société. Mère, la femme a un rôle à jouer dans l’éducation des enfants, épouse et sœur, elle prodigue des conseils à l’époux et au frère, grand-mère, elle transmet le savoir aux petits enfants, fille, elle influence son milieu de vie. Il est indéniable que la manière de jouer tous ces différents rôles peut avoir un impact sur l’organisation et le fonctionnement de la société et partant de sa pacification. Convaincu de cet état de fait, le Symposium international sur le dialogue des religions et des cultures organise une réflexion autour de la contribution des femmes à la promotion d’une paix durable et la cohésion sociale.

  • Objectifs

Il s’agit de l’objectif général et des objectifs spécifiques.

  • Objectif général

Le forum des femmes aura pour objectif de faire un état des lieux et de définir une stratégie pour une contribution efficace des femmes à la promotion d’une paix durable et la cohésion sociale au Burkina Faso et en Afrique par le dialogue interreligieux et interculturel.

  • Objectifs spécifiques

De façon spécifique, il s’agit de :

  • Identifier les aspects positifs et négatifs du rôle (comportement) de la femme dans les missions qui sont les siennes dans la famille et dans la société africaine pour ce qui est de la préservation de la paix ;
  • Mettre en exergue le rôle de la femme dans la transmission des valeurs et des cultures africaines ;
  • Dégager des actions pour la promotion d’une paix durable et la cohésion sociale par la femme;
  • Mettre en exergue le rôle des organisations féminines dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale à travers le dialogue interreligieux et interculturel.

Résultats attendus

Les résultats attendus sont les suivants :

  • les participantes ont pris conscience, que dans leur comportement quotidien, il existe des aspects négatifs et positifs pour la préservation ou non de la paix ;
  • les participantes sont sensibilisées sur leur rôle dans la transmission des valeurs et des cultures aux générations futures ;
  • des actions sont identifiées pour renforcer la contribution des femmes dans la promotion de la paix à travers le dialogue interreligieux et interculturel ;
  • le rôle des organisations féminines dans la promotion de la paix par le dialogue interreligieux et interculturel est mis en exergue à travers un partage d’expériences.

Stratégie d’intervention

Il s’agira de mobiliser des femmes leaders, des structures associatives de femmes ayant déjà fait leur preuve dans le domaine concerné autour de deux thématiques bien définies dont l’animation se fera à travers une  méthodologie d’approche.

4.1. Méthodologie

L’examen du rôle des femmes et des perspectives dans la promotion de la paix à travers le dialogue interreligieux et interculturel permettra dans une première séquence à des personnalités féminines d’exposer des points de vue à partir de leurs expériences et de leurs connaissances.  Ces communications seront suivies d’échanges avec les participantes et porteront sur les thèmes suivants :

  • « Le rôle des femmes dans la promotion du dialogue interreligieux et interculturel pour une éducation à la paix» ;
  • « La contribution des OSC féminines dans la promotion du dialogue interreligieux et/ou interculturel pour une coexistence pacifique : cas d’expériences de terrain ou témoignages».

Dans une deuxième séquence,  les organisations faitières représentant les associations féminines auront la parole à tour de rôle pour exposer leurs expériences de terrains sur leurs initiatives  de promotion de la paix à travers le dialogue interreligieux et interculturel.

A la fin du forum, des appels forts seront lancés à l’endroit des femmes et des actions dégagées en termes de perspectives pour une contribution plus efficace, efficiente et plus visible des femmes dans la promotion de la cohésion sociale et de la paix à travers le dialogue interreligieux et interculturel.

Partager :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire