Charte AMLD

Basée à Dakar, au Sénégal, avec un bureau de liaison à Genève en Suisse, l’Alliance pour la Migration, le Leadership et le Développement (AMLD) est une organisation non gouvernementale internationale, qui a pour mission la mise en œuvre, en Afrique et avec la Communauté Internationale, d’initiatives pouvant apporter des changements majeurs dans la relation entre la migration, le leadership et le développement et démontrer comment leur synergie peut favoriser et stimuler la structure de développement des pays africains. Pour atteindre ce but, l’Alliance pour la Migration, le Leadership et le Développement (AMLD) a adopté une approche stratégique qui promeut la recherche pratique, la formation et l’utilisation des leçons et expériences tirées d’une décennie de consultations aux niveaux international, régional , sous-régional et national sur les questions relatives à la migration, en insistant particulièrement sur les liens solides entre migration et développement.

Vision:

L’Alliance pour la Migration, le Leadership et le Développement (AMLD) est une plate forme de discussions et de formation en Migration et Développement en Afrique. Elle s’applique également à conseiller les pays africains et d’autres pays en développement, la société civile et les partenaires au développement, sur les moyens de formulation et de mise en œuvre de politiques adéquates dans les domaines de la migration, du leadership et du développement.

Mission:

L’Alliance pour la Migration, le Leadership et le développement (AMLD) aide les gouvernements africains, leurs experts ainsi que les acteurs de la Société Civile, à faire face au phénomène migratoire et à trouver eux-mêmes les meilleurs voies et moyens pour aborder ces sujets au bénéfice des processus de développement de leurs pays.

L’AMLD fournit aux acteurs du développement africain les outils nécessaires et adaptés à une meilleure gestion de la migration. Ces outils incluent entre autres, la compétence, la formation sur les conventions internationales ou régionales, la promotion des meilleures pratiques conformes à ces conventions et le conseil aux gouvernements sur les problèmes liés à la migration.

Objectifs:

Les objectifs et activités de l’AMLD comprennent en plus de la création et l’utilisation d’un réseau d’experts qui travaillent sur la migration et ses aspects les plus pertinents; l’organisation au sein d’un curricula d’universités de conférences sur la gestion des questions relatives à la migration; l’appui technique aux organisations régionales et sous- régionales dans la création de projets relatifs à la migration, la formation sur tous les sujets

relatifs à la migration et au développement; et la collaboration avec les organisations internationales pour aider à intégrer les questions relatives à la migration au sein des politiques de développement (stratégies nationales et documents stratégiques de réduction de la pauvreté).

Le travail de l’AMLD est divisé en plusieurs groupes thématiques ou hubs, nommément, Migration, Leadership, Développement et Sécurité. Chaque groupe est dirigé par un responsable qui travaille de concert avec un directeur de Programmes, responsable de la coordination de toutes les activités de l’organisation.

IV  – Groupes Thématiques:

Au moment de l’adoption des stratégies de AMLD, les chefs de groupes thématiques et le directeur de programmes ont été responsables du développement de programmes qui répondent aux besoins des migrants dans les domaines de:

La Migration:

-Amélioration des politiques nationales.

-Promotion et appui à la coordination des actions et stratégies qui relèvent de la migration et du développement dans les activités des gouvernements.

-Facilitation, en partenariat avec la Communauté Internationale, de la création d’outils et le renforcement de capacités dans les domaines indiqués au niveau des objectifs, au cœur des gouvernements et de la société civile, mais aussi, à la base, dans les universités et les centres de formation.

-Maintien, à travers des programmes adéquats, des liens entre les besoins nationaux et les ressources disponibles au sein de la diaspora et des pays d’accueil des migrants.

-Sensibilisation sur la protection des droits des migrants.

-Réunion des parties concernées dans la promotion d’information adéquates sur la migration.

-Contribution à la lutte contre le trafic d’êtres humains.

-Plaidoyer et renforcement des capacités sur la migration et la sécurité.

-Intégration des femmes et d’une perspective Genre dans la gestion de la Migration.

Le Leadership:

-Education à la citoyenneté.

-Participation égale des hommes et des femmes au Developpement.

-Education à la paix et à la sécurité.

-Construction d’un nouveau leadership des femmes et des hommes en Afrique.

-Mise en œuvre des projets sur les meilleures pratiques et expériences en éducation pour un développement durable.

-Création d’un réseau de leaders pour mieux répondre aux besoins des migrants.

-Renforcement des capacités dans la gestion de leur leadership.

Le Développement:

-Promotion et mise en œuvre des projets sur le développement économique local, le développement rural, l’éducation pour un développement durable, le transfert des compétences à travers les nouvelles techniques de l’information (e-Learning) et les rémittences.

-Amélioration des programmes nationaux et régionaux destinés aux migrants.

-Etablissement d’un réseau de partenaires dans le but de développer les communautés à fort potentiel migratoire (à travers par exemple la création d’entreprises).

-Education sur les interactions entre la migration, le changement climatique et le développement.

-Recherche et Publication

stabilité et de la paix, conditions premières du développement et de l’amélioration des échanges économiques.

Pour relever le premier défi du continent africain de consolidation d’institutions démocratiques et d’accompagnement des transitions, AMLD va continuer la promotion du dialogue et la création d’initiatives à caractère multidimensionnel qui favorisent la redistribution du pouvoir, des ressources et des responsabilités familiales entre les femmes et les hommes. Son objectif ultime est de transformer les mentalités et les perceptions qui empêchent le développement d’être une priorité en créant les conditions qui permettent la transformation des pratiques socioculturelles discriminatoires, des systèmes juridiques et politiques et des processus de développement.

Partager :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail