Symposium International de Ouagadougou

Symposium International de Ouagadougou :

Sur le Dialogue des Religions et des Cultures

Issus de l’Organisation internationale de la Francophonie où ils ont assumé les fonctions de Représentant auprès de l’ONU (New York) et Spécialiste de programme au sein de la Direction de la démocratie, des droits de l’Homme et de la paix, SEM Filippe SAVADOGO et Dr. Lazare KI-ZERBO ont décidé de conjuguer leurs efforts autour d’une plateforme dont la première activité a été la mise en place d’un cadre de réflexion sur le dialogue des religions et des cultures.  Un comité d’orientation et un conseil scientifique ont été mis en place pour préparer l’organisation d’un Symposium international sur le dialogue interreligieux et interculturel prévu à Ouagadougou du 03 au 07 Mars 2017.

Cette manifestation devrait contribuer à l’enracinement de l’Initiative africaine d’éducation au développement et à la paix par le Dialogue interreligieux et interculturel, lancé par le Pr. Albert TEVOEDJERE, le 29 mai 2015 à Cotonou. Le Manifeste adopté à cette occasion reflète incontestablement les aspirations des peuples et des Etats à la paix, à la sécurité humaine, et à la reconstruction durable des économies africaines. Intégré dans le présent document (annexe 1), il a fait l’objet d’une distribution générale le 16 juin 2015, au titre du point 14 (« Culture de la paix »), de la Soixante-neuvième session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Un an après la tenue du premier symposium s’est déroulé à Cotonou, l’atelier technique de relance de l’initiative organisée par le Centre Panafricain de Prospective Sociale (CPPS).

Les recommandations ont été les suivantes :

-Instituer d’urgence un réseau international de soutien à l’Initiative en s’appuyant sur un comité restreint de parrainage porté par quelques personnalités ayant participé au Symposium de Cotonou ;

  • faire un plaidoyer auprès du gouvernement nigérian pour rappeler l’engagement pris par le général Olushegun OBASANJO d’organiser la deuxième édition du symposium international de Cotonou à Abuja en 2017 au compte de la CEDEAO ;
  • créer un centre de documentation et d’information ;
  • mettre en place une politique de communication appropriée ;
  • adapter les manuels scolaires élaborés par la CEDEAO et l’UNESCO aux réalités de chaque pays.

L’atelier a retenu :

– de soutenir l’initiative d’un symposium spécifique à Ouagadougou avant la fin de cette année ou au début de l’année prochaine en vue de réagir à l’agression terroriste subie par ce pays frère en janvier ce cette année;

– de faire la promotion de rencontres entre jeunes de divers horizons socio culturels et  confessionnels pour faciliter et renforcer les mécanismes du  « vivre ensemble »

Partager :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire