Migration dans la zone CEDEAO

Renforcement de capacités des acteurs intra-régionaux en gestion de la libre circulation des personnes, les droits de résidence et d’établissement dans l’espace CEDEAO

AMLD a mis en oeuvre son projet de renforcement de capacité des acteurs intra-régionaux en gestion de la libre circulation des personnes, les droits de résidence et d’établissement dans l’espace CEDEAO. Financé par le Fonds CEDEAO – Espagne pour la Migration et le Developpement, ce projet d’une durée d’un an a pour objectifs de faire:

L’Etat des lieux de l’application des instruments juridiques (règlements, protocoles et directives) et de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes, les droits de résidence et d’établissement.photo Renforcement Capacite Migration espace CEDEAO
S’il est vrai que ces instruments juridiques communautaires favorisent la mobilité inévitable et indispensable des personnes en Afrique de l’Ouest, il n’en demeure pas moins que les dispositions des textes communautaires sur la libre circulation, le droit de résidence et d’Etablissement restent méconnues par une importante frange des populations de l’espace CEDEAO, et peu ou pas du tout pris en compte dans les politiques et stratégies nationales des Etats membres.
L’Etat des lieux de initié par AMLD a permis d’identifier les réalisations de la CEDEAO, souligner les contraintes et obstacles relatifs à l’application des protocoles et de proposer plusieurs recommandations pour une mise en oeuvre effective des dits instruments.

L’établissement de Facilitateurs relais:
Pour pouvoir accompagner la compréhension et la promotion des instruments de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes, les droits de résidence et d’établissement dans l’espace CEDEAO, AMLD a établi un réseau de facilitateurs relais dans les 15 pays de la CEDEAO plus la Mauritanie. Ces relais ont pour responsabilité première de servir d’interface entre les acteurs étatiques et non étatiques les informations pertinentes à la gestion des droits et devoirs de tous. Ils ont été choisi sur la base de leurs activités présentes dans le domaine de la libre circulation des personnes et sont membres d’organisations de la société civile ouest africaines ayant, entre autres missions, d’assister les populations dans leurs actions de développement journaliers y compris dans leur mobilité

L’élaboration de Guides de gestion de la libre circulation des personnes.
Deux guides de formation et de stratégies de plaidoyer, d’information et de sensibilisation ont été élaborés pour fournir des informations et conseils pratiques dans l’application concrètes des instruments et les action de vulgarisation, et de promotion des instruments de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes, les droits de
résidence et d’établissement dans l’espace CEDEAO.

La Formation d’acteurs étatiques et non étatiques

Praia, Cap Vert
Pour le renforcement des connaissances des acteurs étatiques et non étatiques du Protocole de 1a CEDEAO de 1979 sur la libre circulation des personnes, le droit de résidence et d’établissement et ses additionnels et une meilleure mise en oeuvre des protocoles pour le bénéfice des populations et des pays.

Cet atelier a permis, la création d’une masse critique d’experts en gestion de la Migration destinée à concrétiser un certain nombre de points stratégiques à savoir:photo Renforcement Capacite Migration espace CEDEAO 2
– Amener les gouvernements à opter pour une migration concertée afin de mieux soutenir la mobilité des populations,
– Renforcer les compétences des experts en migration et des migrants,
– Autonomiser les migrants sur tous les plans,
– Promouvoir des programmes de réintégration des migrants au retour de leur pays d’origine,
– Inciter à la migration temporaire

Dakar, Sénégal Pour s’assurer que les acteurs clés de la libre circulation, que sont les facilitateurs-relais, détiennent toutes les connaissances et compétences nécessaires, AMLD a organisé pour eux deux jours de formation du 12 au 13 octobre 2012.
Suite de cette formation, les relais facilitateurs ont initié au niveau de leur pays respectifs une campagne d’information, de communication, de sensibilisation sur les sujets traités pour ainsi participer à la campagne sous régionale de AMLD, d’une part, et d’autre part, de disséminer toutes les informations utiles à une meilleure compréhension par les acteurs des engagements pris par les Etats.

Atelier de formation des Relais Facilitateurs de la libre circulation des personnes dans l’espace CEDEAO.

Partager :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire