Deux migrants meurent en tentant de rejoindre les Canaries

Deux migrants, un homme et une femme, sont morts en tentant de rejoindre les îles Canaries sur une embarcation de fortune. Ces deux morts portent à quatre le nombre de décès dans cette zone depuis le début de l’année.

Deux migrants qui tentaient de rejoindre les îles Canaries à bord d’une embarcation de fortune ont été retrouvés morts ce week-end, ont annoncé les médias espagnols. La cause de la mort n’est pour l’heure pas connue.

L’embarcation, qui comptait 20 personnes dont cinq femmes, a été repérée à environ 800 kilomètres de l’île d’El Hierro, à l’ouest des Canaries, vendredi 7 février par un bateau de pêcheurs. Mais la capacité à bord étant trop restreinte, l’équipage a alerté les navires environnants pour venir porter assistance aux naufragés.

Le lendemain, un navire commercial, qui a changé de cap, est venu secourir les migrants en coordination avec les autorités espagnoles. Un homme était déjà mort avant l’arrivée des secours.

Une fois en sécurité à bord du navire de marchandises, huit personnes malades ont été évacuées vers un hôpital de Tenerife, principale île de l’archipel des Canaries. Une femme est morte à son arrivée à l’hôpital, les autres présentaient des signes d’hypothermie et de déshydratation.

La dizaine de migrants restants devrait arriver lundi ou mardi aux Canaries où ils seront pris en charge par les autorités.

Selon les médias espagnols, les rescapés sont originaires de Guinée Conakry, de Côte d’Ivoire, de Sierra Leone et du Kenya.

Helena Maleno, fondatrice de l’association Caminandos Fronteras, explique à InfoMigrants être soulagée de ce sauvetage mais s’inquiète de la disparition d’une autre embarcation. « Nous n’avons plus de nouvelles depuis le 25 janvier d’un canot avec 28 personnes à son bord. Il se pourrait qu’il s’agisse du même bateau. Dans ce cas, le nombre de morts risque d’être revu à la hausse », souffle-t-elle.

Ces deux décès portent à quatre le nombre de migrants morts cette année en tentant de rejoindre les Canaries. Un bébé né sur une embarcation avait été découvert mort début janvier par les autorités espagnoles lors d’une opération de sauvetage au large de l’île de Lanzarote, et un corps sans vie avait été retrouvé sur un canot se dirigeant vers l’île de Gran Canaria.

Partager :
Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire