L’UA appelle ses membres à ratifier le protocole sur la libre circulation

ADDIS-ABEBA, 9 novembre (Xinhua) — L’Union africaine (UA) a appelé ses pays membres à accélérer la ratification d’un protocole sur la libre circulation des personnes destiné à renforcer la mobilité en Afrique.

Cet appel a été lancé au cours d’une session ministérielle de l’UA de deux jours tenue au siège du bloc panafricain qui regroupe 55 pays à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.

La commissaire aux Affaires sociales de l’UA, Amira Elfadil, a appelé à cette occasion les pays membres à ratifier ce texte suivant les modalités de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

Le protocole de l’UA sur la libre circulation des personnes a été signé par 33 pays membres, mais seuls quatre parmi eux ont remis leur instrument de ratification à la Commission de l’UA, à savoir le Rwanda, le Niger, le Mali et Sao Tomé-et-Principe. Son entrée en vigueur requiert 15 ratifications.

Mme Elfadil a également rappelé les défis que posent la migration irrégulière et les déplacements forcés en Afrique, même si « des développements positifs ont également lieu tels que le renforcement de l’architecture de gouvernance de la migration et des crises humanitaires en Afrique ».

Source : http://french.xinhuanet.com

Partager :
Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire