ATELIER DE FORMATION

FORMATION DES PARLEMENTAIRES SENEGALAIS EN GENRE ET REFORME DU SECTEUR DE LA SECURITE (Alliance pour la Migration, le Leadership et le Développement (AMLD) & Centre de Genève pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées (DCAF)), 2 JUILLET 2010 à l’Hôtel des Alm[dies (D[k[r)

Photo Atelier de formation de Parlementaires Senegalais en Genre et RRS

L’une des recommandations majeure issue de l’atelier de restitution de l’étude sur l’intégration d’une perspective de Genres dans les systèmes de sécurité du Senegal, était la nécessité du renforcement des capacités des parlementaires à intégrer le genre dans leur mission de législateur de sorte que la loi prenne en compte les besoins des hommes et des femmes en tant que acteurs et sujets du droit.

AMLD et DCAF, ont répondu à cet appel des parlementaires en organisant le 2 juillet 2010 un premier atelier de formation sur l’utilisation d’outils techniques qui permettent d’intégrer une dimension genre dans l’élaboration des lois en matière de sécurité et défense qu’ils initient ou qui leur sont soumises (conventions et lois internationales).

Cet atelier a permis aux parlementaires d’avoir une meilleure connaissance de la notion de genre et de ses enjeux pour le secteur de la sécurité, de mieux prendre en compte de l’équilibre du genre dans les textes de lois et les décrets régissant l’armée, la gendarmerie nationale, et de mieux prendre en compte le genre dans la planification budgétaire nationale.

Les parlementaires ont souhaité l’organisation d’un 2ème atelier de formation résidentiel qui leur permettrait d’être mieux formé à

l’utilisation des outils évoqués durant cet atelier et de s’exercer à leur utilisation.

CF : Rapport de l’atelier de formation des parlementaires Financement : DCAF
Partager :
Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire