ATELIER DE FORMATION

 FORMATION DU PERSONNEL DES FORCES DE DEFENSE ET DE SECURITE SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA RESOLUTION 1325 (2000) DU CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES, ZIGUINCHOR, du 26 au 28 novembre 2010

Dans le cadre de son hub leadership et plus particulièrement du volet sécurité, AMLD a formé et renforcé les capacités du personnel masculin et féminin des forces de défense et de sécurité pour une participation plus effective de leur part à la mise en œuvre de la RES. 1325 dans leurs localités d’affectation. Il leur a été explicite durant cette formation les 18 objectifs et les 26 indicateurs de la RES. 1325 et leur utilité dans le cadre de leur fonction de maintien de la paix et de la stabilité, de prévention et de sauvegarde des droits des populations plus particulièrement les femmes et les enfants.

Au delà les forces ont été sensibilisées aux enjeux, défis et à la valeur ajoutée de la mise en œuvre de la RES. 1325 dans les programmes exécutés pour les populations vivant dans les zones de conflit, en appliquant les indicateurs pertinents de dite Résolution.

Cinquante membres des forces armées ont reçu une formation générale sur le sujet et parmi eux vingt ont été choisis comme point focaux, et ont reçu une formation de formateurs qui servira à la démultiplication et la diffusion postérieure à grande échelle des enseignements reçus lors de l’atelier. Ils se sont engagés à prendre en charge la continuité de la formation et d’assurer l’autonomisation des forces du secteur de sécurité sur ces questions y compris celles liées à la lutte contre les violences faites aux femmes et au VIH/Sida.

L’atelier qui s’est déroulé du vendredi 26 au lundi 29 Novembre 2010 à Ziguinchor et a vu la participation de l’ensemble de la plateforme d’intégration des femmes dans les forces armées mise en place par le ministère des forces Armées.

Les participants désignes par le ministère des Forces Armées en collaboration avec les ministères de l’intérieur, des finances et de l’environnement, étaient repartis comme suit : 20 des Forces Armées,10 de la Gendarmerie, 10 de la police, 02 de la Douane, 02 des Eaux et forets et 02 des Gardes pénitentiaires, 02 des parcs nationaux, 02 des Services d’Hygiènes. La majorité des participants devrait être composée de personnels féminins de toutes les catégories (Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang), toutefois, le nombre restreint de femmes en poste à Ziguinchor a un déséquilibre dans la participation des femmes en faveur des hommes.

CF : Rapport de l’atelier de formation du personnel des Forces de Défense et de Sécurité sur la mise en œuvre de la Résolution 1325 (2000) du Conseil de Sécurité des Nations Unies.
Financement : PNUD / ONUSIDA
Partager :
Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire