Asile et migration: les garde-côtes italiens secourent 143 migrants

Les garde-côtes italiens ont secouru 143 migrants dont l’embarcation avait chaviré au large de l’île de Lampedusa, ont-ils annoncé samedi. C’est un citoyen local qui avait signalé aux autorités la présence d’un bateau de 10 m de long chargé de plus de 100 personnes dans les eaux méditerranéennes. Peu après le signalement, l’embarcation avait chaviré, sans doute à cause de la météo rude et des conditions de navigation difficiles.

Les gardes-côtes ont pu secourir 143 personnes et les amener au port de Lampedusa à bord de quatre navettes. Ils n’ont pas rapporté de décès. Des témoins parmi les rescapés ont affirmé après leur sauvetage qu’une vingtaine d’entre eux manquaient à l’appel. Deux hommes en particulier, un Érythréen et un Libyen, ont affirmé avoir perdu leurs épouses, selon les médias italiens.

En plus des patrouilleurs, qui poursuivaient leurs recherches samedi soir, deux avions de l’Agence européenne de garde-frontières (Frontex) et de la marine italienne survolaient la zone. Dimanche soir, « aucun corps n’avait été aperçu« , selon les gardes-côtes. Les forces de l’ordre fouillaient également la côte de Lampedusa dans l’hypothèse où des migrants auraient pu la rejoindre à la nage.

Source : https://www.rtbf.be

Partager :
Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire