51ème Session de la CADHP à Banjul.

Le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest a initié un groupe de travail sur le thème des Femmes, la paix et Sécurité.  Composé d’organisations de la société et d’agences des Nations Unies, ce groupe a pour mission d’accroitre la qualité et le niveau de participation des femmes dans la prévention, la résolution des conflits et l’engagement politique. La 51eme Session de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples est un moment idéal pour les organisations de la société civile membres du groupe de travail de partager les leçons apprises et les résultats de leurs activités de mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des NU

Dans cette dynamique, AMLD et REPSFECO ont partagé les leçons  de leurs activités suivantes :

-L’élaboration de la matrice de suivi et évaluation de la mise en œuvre du plan d’action de la CEDEAO sur les résolutions 1325 et 1820 du conseil de sécurité de l’ONU en Afrique de l’ouest, Organisations membres du groupe de travail,

-L’élaboration du Plan d’action national de mise en œuvre de la Résolution 1325 et suivantes du CSNU, AMLD,

-La création de l’antenne nationale du Réseau Paix et Sécurité des femmes de l’espace CEDEAO,

-La création de points focaux dudit réseau dans les 14 régions du Senegal, REPSFECO,

-L’élaboration du plan d’action de l’antenne nationale du REPSFECO.

Deux membres de AMLD : Mesdames Ndioro Ndiaye et Dior Fall Sow ont ainsi bénéficié de la formation de femmes ouest africaines en Médiation et Résolution de Conflits. Cette formation a été initiée par  UNOWA et ONUFEMMES pour pallier a l’absence de femmes dans les processus de médiation et de résolution des conflits en Afrique en général et en Afrique de l’Ouest en particulier. La fin de l’année 2011 a vu la formation d’un groupe de 32 femmes hautement qualifiées originaires des 16 pays de l’Afrique de l’Ouest en techniques de Médiation et résolution de conflits.

Ces deux médiatrices ont représenté AMLD et le REPSFECO Sénégal à la troisième édition des Journées Portes Ouvertes de UNOWA et ONUFEMMES sur la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies durant laquelle une vidéo conférence a permis aux femmes leaders de la sous région d’échanger avec le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations sur les questions de Femmes, paix et sécurité dans la sous région.

En sa qualité de membre du groupe de travail Femmes, Paix et Sécurité en Afrique de l’Ouest, AMLD a activement participe à l’organisation de la marche des femmes de la CEDEAO en faveur des femmes du Mali, le vendredi 30 Novembre 2012, dont l’objectif était de réunir les voix des femmes de la sous-région avec celles des maliennes pour dénoncer et mettre fin aux violations des droits humains, aux violences sexuelles et à toutes les autres exactions dont sont victimes les femmes et les filles dans le conflit qui sévit au Mali.

AMLD TRAVAILLE EN ETROITE COLLABORATION AVEC UNOWA ET ONUFEMMES SUR TOUTES LES QUESTIONS RELATIVES A LA PAIX, LA SECURITE ET LES FEMMES 

Partager :
Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire